Marie-Alain Couturier

Categories Artistes
couturier01_900

Le père dominicain Marie-Alain Couturier, né le 15 novembre 1897 à Montbrison (Loire) et mort le 9 février 19541, est un artiste et, surtout, un théoricien de l’art, qui fut l’un des principaux acteurs du renouveau de l’art sacré en France au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

Artiste et théoricien de l’art

Chargé en 1937, avec le père Pie Raymond Régamey, de la direction de la revue L’Art sacré, il y développe la nécessité de rompre avec l’académisme pour faire appel aux plus célèbres et talentueux des artistes quelles que soient leurs pratiques religieuses :

« La décadence des arts sacrés a aussi des causes spirituelles et sociales. Mais ses causes artistiques se ramènent toutes à l’académisme, directement ou par contre-coup. »

En 1950, dans un article intitulé « Aux grands hommes les grandes choses », il s’indigne que :

« Cent vingt églises ont pu être bâties autour de Paris sans qu’un seul des grands architectes français, respectés du monde entier, ait été seulement consulté. » « Il vaut mieux, estime-t-il, s’adresser à des hommes de génie sans la foi qu’à des croyants sans talent. »

En effet, pour lui, « tout art véritable est sacré. »

C’est donc aux plus grands artistes de son temps que le père Couturier fera appel pour décorer l’église Notre-Dame-de-Toute-Grâce du plateau d’Assy : Pierre Bonnard, Fernand Léger, Jean Lurçat, Germaine Richier, Georges Rouault, Jean Bazaine, Henri Matisse, Georges Braque, Jacques Lipchitz et Marc Chagall, entre autres.

L’audace de certaines œuvres et l’indépendance des artistes déclencheront la querelle de l’art sacré.

Il meurt des complications de la myasthénie à l’âge de 57 ans.

 

couturier06_900

Crédit photo : Archives dominicaines de la Province de France/Tangi Cavalin, Nathalie Viet-Depaule (dir.), Dictionnaire biographique des frères prêcheurs en ligne.

mac-devant-toile-de-lautel_320 chapelle-matisse01 matissedr01

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *